Le Citron Pressé - Actualités de Haute-Marne
LeCitronPresse.net - Philippe Séguin est mort...
Philippe Séguin est mort... [07/01/2010]

Il est plutôt rare que je fasse un vrai article politique, mais en découvrant, comme chaque matin, les infos sur le net, je suis tombé sur la photo en une de Philippe Séguin, et je ne sais pas pourquoi j'ai compris...

Philippe Séguin a disparu cette nuit, chez lui, victime de crise cardiaque.

 

Voici son parcours, tel que LCI le raconte :

Ancien de l'Ena, promotion Robespierre, il entra à la Cour des comptes en juin 1970, avant de commencer une carrière politique. Elu député en 1978, maire d'Épinal de 1983 à 1997, il fut ministre des affaires sociales et de l'emploi du 20 mars 1986 au 10 mai 1988. Puis il présida l'Assemblée nationale du 2 avril 1993 jusqu'à la dissolution du 21 avril 1997. Réélu en 1997, il fut président du RPR de 1997 à 1999 et président du groupe RPR à l'Assemblée nationale.

Après avoir réintégré dans les cadres de la Cour des comptes en septembre 2002, il fut conseiller maître en mars 2003. En octobre de la même année, il était nommé chef de la délégation française au conseil d'administration du Bureau international du travail et, en juin 2004, il devint président du conseil d'administration du Bureau International du Travail. En juillet 2004 il était nommé premier président de la Cour des comptes.

 

Au délà de tout cela, je voulais juste rendre hommage à un des seuls hommes qui m'a fait aimer la politique au sens noble du terme. Un homme qui a marqué toute une génération par des décisions pas toujours comprises par son propre camp, par une précense toujours affirmé, et par un bel esprit d'indépendance. Esprit qui l'avait conduit à la cour des comptes (où sa carrière avait débutée) et qui lui faisait remettre des rapports pas toujours tendres, y compris à ses amis politiques. Mais c'est en respectant depuis toujours cette ligne de conduite, que ses amis comme ses adversaires avait pour lui un profond respect.

 

Philippe Séguin c'etait cela, et c'est la vision politique d'un homme tel que chacun devrait avoir. Quelqu'un qui se met au service de sa cause, et non l'inverse. C'est pour cela que Philippe Séguin, comme peu d'homme politique, était respecté, aussi bien à droite qu'à gauche.

 

Je lisais un commentaire il y a peu, d'un internaute, qui disait qu'il lui fallait remonter à la mort de Pierre Beregovoy pour avoir ressenti quelque chose d'équivalent, c'est également mon sentiment. Philippe Séguin était une vrai représentation d'un Gauliste, au sens historique du terme.

 

Philippe Séguin, faisait partit des grands, des très grands noms de la politique, de ceux qui vous décident à aller voter, ou à vous investir un peu plus que les autres. Et je crois que ce n'est pas pour rien que mon deuxième modèle politique, est Séguiniste depuis toujours...

 

En tout cas, vous l'aurez compris c'est une grande disparition dans le paysage politique français !

 

Reposez maintenant en paix, Monsieur Philippe Séguin, et simplement ... merci


Publié dans : Politique Actualité






Nous prions les internautes de rester polis. Il est interdit de soumettre du contenu discriminatoire, insultant ou inapproprié, qui pourrait être retiré du site à notre discrétion. Nous ne sommes pas responsables des opinions ou du contenu soumis par les internautes.
Citro's news
Retrouvez le programme des fuseaux au fur et  à mesure des annonces.

Programme à lire


A découvrir sur imagesdelahautemarne.fr



Le citron c'est quoi ?
LeCitronPresse.net est un site d'information existant depuis 2007. Média indépendant, mis à jour quand le temps le permet.

Il revient en mai 2014, avec la cinquième version du site !

Retour dans le passé !
 

©LeCitronPresse.net - 2007/2019 -    Création de site Internet
Vente et maintenance Informatique
Administrateur de réseaux d'entreprise